» Expiry Date

La mort n'est pas la fin d'une erre...Mais le début d'une autre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 » Sur le pont d'avignon ,on y danse ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sharunaï



Féminin Nombre de messages : 56
Age : 25
» [P]seudo : Lulaby ou Lula' Lulu mais sa fait quétaine nha ein ? x)
» [Â]ge : 15 ans
» [H]umeur : TROP MEGA moche
Date d'inscription : 13/07/2008

Infos perso'
[R]ace: Heiki Suji Victims
[Â]ge: 2 automnes
[R]elations:

MessageSujet: » Sur le pont d'avignon ,on y danse ...   Mer 16 Juil - 21:40

Priorité à Chienchi'



  • Fredonnante marelle , doux souvenir d'une enfance inexploré , simplement apposé par le baiser de mon regard qui vaillament restait dans les décombres sombre de mon terrier pour observer ces petites filles en voie de devenir agicheuses et prostituées , ainsi je les voyais en mon coeur de louve attardée , petite chétie en devenir de guenon . Voilà ce qu'on m'avait inculquer à coup de bâton , qu'être comme elle revenait à l'âge inférieur de la civilisation , et que je serai , pour ma part , une louve en devenir , montrant la voie aux générations futures ....

    Ce lieu était moi , m'inspirait , me ressemblait et m'adulait tout comme j'étais lui , il était moi , noir sombre et lugubre bien que tranquille et sage , sans provoquer le moindre intempérit , restant à sa place et fesant ce qu'on lui avait ordonner de faire par le marteau et le fer , un passage piéton donnant des frissons , il avait été forgé dans ce but ultime et le rendait bien . Mais je n'avait aucune peur en mes entrailles , j'aurai voulu , j'aurai voulu connaître ce sentiment , l'apprivoiser , le laisser m'envahir , jouer entre l'admiration et la crainte envers lui , mais en vain je tentais de le trouver , je me lançais à coeur ouvert dans la mêlée et ne le repérait pas , il ne m'atteignait pas ... Peut-être , me direz vous , était-ce la raison de me présence ici , pour trouver une raison de me faire connaître le mot peur ...
    Bonheur , lui était égal en mon âme , je ne l'avais connu , et je ne le connaîtrait probablement pas , car lui aussi m'étais impossible , vouer à une quête qui était mienne et ne contenait que le mot allégeance , meurtre et futilité , et je m'y accordait bien , je ne connaisait autre chose , alors je ne pouvait envier .

    Je doutais que quelque chose allait se produire , je ne puis dire quoi mais mon âme en toute part semblait avoir déceler la présence d'un évènement non une prédiction comme le font les mages , prédisant un évènement hors du commun , catalysateur ...Moi je prédisait qu'il allait se produire quelque chose de nouveau pour moi-même .

    Mais je n'était ni devin plus que puissante ...
    Je fredonna un air lugubre , mais la voix mélodieuse qui me trahisait entonna ce chant avec passion ... Je me dégouta moi même de sa beautée je ne voulais pas de cette voix , mais elle l'emporta sur moi et continua son refrain ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KBLAC.x™

avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 25
» [P]seudo : « LANIE ♥ SHOWCORE. »
» [Â]ge : « 15 AUTOMNES. »
» [H]umeur : « Imprévisible. »
Date d'inscription : 11/07/2008

Infos perso'
[R]ace: Kochi Seijou Blood
[Â]ge: » 4 HIVERS.
[R]elations:

MessageSujet: Re: » Sur le pont d'avignon ,on y danse ...   Jeu 17 Juil - 0:21

    Le vent d'automne agitait les feuilles mortes, tout en essayant d'arracher les dernières miraculées aux arbres. Dans la pénombre de ce chemin à l'ambiance inhospitalière, un mâle s'avançait, blasé par le temps si ondoyant et versatile. Il était en route pour l'EDR, la « Dorsale » afin de rejoindre son « Territoire » , ou plutôt celui qu'il squatté en ce moment, parce qu'il y avait de jolies minettes là bas. Car Kblac était destiné à vivre comme un chien errant jusqu'à sa chute. Mais ça lui plaisait, cette vie de voyageur lui convenait, il était né pour être libre de ses gestes et de ses choix. Que cherchait il à prouver en se comportant ainsi, et en ayant ce style de vie, particulièrement inconstant? Justement, éviter de se poser autant de questions. N'avoir de comptes à rendre à personne. Si instable et à la fois si prévisible. Avec lui, toutes les histoires se terminaient de la même façons . . . Dans un bain de sang.

    C'était son estomac directement relié au vide intersidéral - comme souvent d'ailleurs -, que Kblac décidait de se poser sur le côté du chemin, sous la douce lueur de la lune. L'herbe humide calmée la douleur de ses coussinets, amochés par sa longue marche. Surprenant qu'il ne soit pas grincheux, dans ces circonstances. Il était même étrangement flegmatique. Une sorte d'impatience le déconcerté pourtant. Il semblait appréhender un évènement irréversible, mais lequel. . . ? Aussitôt, une longue plainte s'éleva à travers la nuit, un hurlement remplie de tristesse; un loup confiait sa peine à la lune.

    Le mâle tressaillit, et s'élança brusquement dans la forêt profonde. Il ne savait pas où il allait, ni pourquoi il y allait. Il se contentait de répondre à un appel qui avait tous les pouvoirs sur lui, il ne pouvait plus se contrôler, et ça lui faisait peur. Fort heureusement pour lui, la louve n'était pas bien éloignée du chemin. Haletant, il examinait le lieu. Il y avait une antre, et la « Forte » odeur de la femelle, qu'il ne parvenait pas à trouver dans cette obscurité. Rien de bien surprenant, son pelage était lui même d'une couleur sinistrement noire, afin de se camoufler plus aisément lors des traques de gibier. . . Kblac en serait il un à ses yeux? Un gibier bien récalcitrant. . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://LOHRGASME-journal.skyrock.com
Sharunaï



Féminin Nombre de messages : 56
Age : 25
» [P]seudo : Lulaby ou Lula' Lulu mais sa fait quétaine nha ein ? x)
» [Â]ge : 15 ans
» [H]umeur : TROP MEGA moche
Date d'inscription : 13/07/2008

Infos perso'
[R]ace: Heiki Suji Victims
[Â]ge: 2 automnes
[R]elations:

MessageSujet: Re: » Sur le pont d'avignon ,on y danse ...   Ven 18 Juil - 4:22

  • Punaise ...Derrière l'oreille , une vilaine sensation de pincement qui vous asticote mais ne semble pouvoir se déloger , restant à la peau tel un fléau des divinités abattus sur vous consciement ... Et pourtant je ne sentit vit derrière mon oreille .. et me rendit compte trop vite à mon goût que cette sensation provenait de mon coeur ..Il avait fait un bond .. Ressemblant à l'exitation de vif mouvement de mort qui cassait les petits cou fragiles , similaire à la chasse de loups derrière vous . Puis une question me parvint , futile et intolérables ... Car ce que je vécu très précédament ne m'avais jamais été connu et je me surpris à songer à la peur .... Avait-je eut la frousse .. ? D'un rire lugubre je me résonna , mais quelles affabulations mon coeur parvenait-il à croire ? L'effroi ne m'était pas bien que désirer , je ne devait y songer .


    Puis ce fut le coup de grâce , Allez Hop la gifle balafrant mon visage , il y avait là un loup .. Je failli en avoir le haut-le coeur .. Mais , ne vous froissez pas , ce ne fut le fait que ce soit ce loup près de moi qui me donna cette sensation de dégoutement au fond de l'estomac , mais que la prédiction simultanément ressentit par mon esprit pourrait être en lieu avec celui-çi ...J'en avait peu-être imaginer autrement de ce fait . Et puis ...Mon allure ...Chétive et presque féline , la honte me prit au ventre , je ne pouvais me résigner à me montrer devant loup , bien que crachant sur l'amour j'étais , je détestait mon allure plus que moi-même .. Ormis que je le louangais quand venais le temps de se faufiler ici et là , prenan plaisir à semer mes opposants , non dans une course effrenée mais dans un machiavélique jeu de cache cache qui finissait en ammas de chair et fleuve de sang , coulant à flot sur mon poitrail aux reflets de l'abîme ...

    Je cessa mon chant , tournant ce regard depuis longtemps éteint vers un mâle que je ne désirait que dans mon ventre ... La faim me surprit , et je détourna les yeux tuer pour tuer n'étais pas je devais tuer pour la raison et non par désir , point à la ligne .
    Mais il semblait , avoir eut une douce opression sur ses sens au toucher de mes octaves , et cela me surprit , me flatta presque ...Mon échine s'hérissa mais qu'elle honte de parler ainsi ...

    Puis je me souvint à nouveau de ce sentiment futil qui avait traverser mon coeur ....
    » Vous m'avez fait peur ...«
    Mon regard paru s'embraser , mais disparu plus vite , et ne dura pas plus que le temps qui s'écoule quand la zébrure de l'éclair frappe au sol ...
    Mais quelle voix indigne je possédait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: » Sur le pont d'avignon ,on y danse ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
» Sur le pont d'avignon ,on y danse ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous le pont d'Avignon
» François Villon.
» Sur le pont d'Avignon
» Marcel Dugas (1883-1947) Chansons canadiennes Sur le pont d'Avignon
» photos projet de passerelle accolée au pont de ch. de fer à Albi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» Expiry Date :: » Territoires Libres :: • Death Way-
Sauter vers: